Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: L'arbalète du XIII ème siècle. ::
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 79, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 15 Jan - 15:08 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Les deux arbalètes que j’avais construites, par le passé, ont des arcs en acier. Deux étriers en acier, situés de part et d’autre de l’arbrier, maintiennent fermement l’arc ce qui fait que toutes les liaisons sont en acier.

Lors de la décoche du carreaux on sent dans les bras une forte vibration qui découle d’un assemblage rigide, dépourvu de souplesse.
Effectivement, dans le cas de notre arbalète XIIIe s, «l'axe en fil de lin joue le rôle d'un "amortisseur" lors de la libération de la corde d'arc » (c’est ce que j’ai déjà remarqué sur mon arbrier). De plus, la liaison arc arbrier en cordage de chanvre devrait apporter une souplesse supplémentaire.
Il est vrai que dans notre expérimentation « Il serait bon de connaître à partir de combien de "coups"une noix en bois de cerf doit être changée. »
 
Les coches des arcs d’arbalète (certains) d’Andréas Fichler sont réalisées en corne. Est-ce que ce procédé était courant au Moyen Âge ou est-ce un procédé moderne ?
Pour ma part, toute les coches que j’ai pu voir dans les musées, étaient pratiquées à même l’arc et ressemblaient celles que tu nous présentes dans ta photo.

On remarque aussi que beaucoup d’arcs composites, des arbalètes qui sont parvenues jusqu’à nous, étaient décorés.
L’arc était revêtu d’un « gainage » pour protéger le composite de l’humidité. Mais en quelles matières était le gainage ? Comment était-il posé sur l’arc ?



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Jan - 15:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 17 Jan - 10:22 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant


Le gainage de l'arc, dans les photos ci-dessous, semble être constitué d'une bande décorée (en quel matériau ?) posée sun un autre gainage.

Qui a des infos sur ce type de réalisation ?





Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 20:25 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Messire de Pensac, vostre travail de recherche et de reconstitution est remarquable, néanmoins, cette arbalète faite d'un arc métallique me semble très lourde et me laisse perplexe quant à sont utilisation vers le XVème siècle je présume. Vous m'aviez parlé me semble-t'il, d'une arbalète défensive, ceci expliquant cela... L'arbalète que vous présentez ci-dessus recouverte d'une sorte de parchemin est étrange à mes yeux. En effet, était-ce pour l'esthétique de l'époque que cette arme était recouverte de la sorte ? Était-ce une mode ? Tant de questions qui pourrait-être posées...
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 11:52 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Messire de Venasque, vous avez raison. L'arbalète avec arc acier est très lourde (5 kg et plus). Elle ne fit son apparition sur les champs de bataille qu'après le Moyen Âge.
A la fin du Moyen Âge c'était une arme de "défense de créneaux". On utilisait même une fourche pour la supporter. Fourche qui sera utilisée pour supporter les premières armes à feu.
Au XIIIe et au XIVe siècle point d'abalète avec arc en acier.
D'ailleurs ces arbalètes d'une puissance supérieure à 1000 lbs ne pouvaient être bandées qu'au moyen du cranequin.

Aujourd'hui les impératifs commerciaux ont pris le pas sur les impératifs historiques, dans nos médiévales.
Alors si le public est content et si les marchands sont  contents ....

En ce qui concerne le gainage des arcs composites des arbalètes. Ce gainage constituait une couche imperméable aux intempéries. Cette arbalète avait le seul défaut de ne point résister à la pluie.
L'autre défaut, c'est quelle coûtait cher. Très cher, et encore même aujourd'hui.

On peu comprendre que le possesseur d'une telle arme avait des moyens financiers. Ceci peut expliquer que certaines arbalètes sont richement décorées. Tout cela pour monter que son possesseur était riche, car à cette époque celui qui était riche était puissant.


Revenir en haut
Lenwë


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 367
Localisation: VéNéJAN ( 30 )

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 12:52 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

 Merci, Messire de Pensac  .....

Il est parfois bon de rétablir les Vérités  ! ! !     ...
_________________
Trencavel !! Rebelle !!! Eternel !!!!!
Eternel, j'aurai une occasion de le prouver, maintenant... Merci à tous pour votre belle amitié... Merci !!!!!



Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 14:47 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Mon ami Lenwë, tu sais bien que la vérité est quelquefois difficile à entendre.

Une réplique d'arbalète avec arc composite nécessite de la matière première coûteuse: bois de cerf, corne de buffle d'eau, tendons de cerf, parchemin, colle de nerf, etc.., plus un temps de fabrication relativement long.
Cette arbalète, sur le marché, est difficilement abordable à moins de 1000 euros et tu comprends pourquoi cette arme est inexistante dans les médiévales.
On en revient au problème: "ne fait pas de la reconstitution historique qui veut mais qui le peut (financièrement parlant)".

La seule solution qui permet d'abaisser les coups de revient est de fabriquer soi-même selon les règles de l'art. Encore faut-il pouvoir disposer d'un minimum d'outillage et n'être point un "bras cassé". Pour la suite, il y a toujours des âmes charitables pour vous donner de bons conseil de réalisation.


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 15:48 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Cette arbalète avec arc en acier est datée du XVIIe siècle.


 Le cranequin est une véritable oeuvre d'ajustage, pour l'époque, et que dire de l'arbtier recouvert d'ivoire ?
Notez l'épaisseur de la corde qui doit résister à plus de 600 kg de poussée.


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 18:54 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Messire de Pensac merci pour ces informations. Bien que les prouesses techniques de l'époque soient remarquables je serais curieux de connaitre la différence de vitesse d'armement d'une arbalète XIIIe de celle du XVIIe avec cranequin...
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 12:12 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Au tout début du XVIIe siècle, l'utilisation du cranequin implique que l'armement de l'arbalète dure au moins, une minute. Pendant ce temps l'arbalétrier devient une belle cible pour ceux qui sont en face. C'est pourquoi les arbalétriers de cette époque étaient protégés par de lourd et grands pavois.
Mais sur les champs de bataille, cohabitaient arbalètes et arquebuses. Recharger une arquebuse prenait un peu plus de temps que pour l'arbalète. Et pourtant, quelques dizaines d'années plus tard, le mousquet aura remplacé définitivement l'arbalète sur les champs de bataille.

Il est fort probable qu'au milieu du XIIIe siècle, un bon arbalétrier pouvait tirer plus de 3 carreaux à la minute. Expérimentation que je me propose de faire, avec les membres de la troupe.


Revenir en haut
Lenwë


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 367
Localisation: VéNéJAN ( 30 )

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 12:26 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Messire de Pensac, je suis d' accord pour faire le "test" .....

Une cible, Arbaletrier et Archer à la même distance de tir, arbalète désarmée, carreau et flèche à la main ......

Au "top départ" le tir à volonté durant une minute ...... Laughing

D' après Vous .... ?????? Okay
_________________
Trencavel !! Rebelle !!! Eternel !!!!!
Eternel, j'aurai une occasion de le prouver, maintenant... Merci à tous pour votre belle amitié... Merci !!!!!



Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 14:09 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

     Mon cher Lenwë, merci !
C'est parce que nous te connaissons bien que nous sommes persuadés que tu tireras au moins 10 flèches dans la minutes, sur cible, alors que nous aurons tirés péniblement que 3 carreaux.
     Le test ou l'expérimentation est incontournable pour pouvoir affirmer par la suite avec certitude quelle pouvait être la cadence de tir de l'arbalète XIIIe s comparée à celle de l'arc long bow ou celle de l'arc à double courbure.
    


Revenir en haut
Lenwë


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 367
Localisation: VéNéJAN ( 30 )

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 15:04 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Expériance "perso" ....

Il est plus facile de "crapahuter" avec un "mat 49" qu' avec une "AA 52" .......

Certains peuvent se poser La Question  ...

La réponse est simple : En attaque, je veux "mat 49" ..... En défense, "AA 52" ... Voire  La "12,7" .... Laughing Laughing Laughing Mr. Green  

Il est fou ce Lenwë ... Il est fou .... Shocked

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
_________________
Trencavel !! Rebelle !!! Eternel !!!!!
Eternel, j'aurai une occasion de le prouver, maintenant... Merci à tous pour votre belle amitié... Merci !!!!!



Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 22:47 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

moi je vais avec Lenwe

Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 06:16 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Lenwë a écrit:
Expériance "perso" ....

Il est plus facile de "crapahuter" avec un "mat 49" qu' avec une "AA 52" .......

Certains peuvent se poser La Question  ...

La réponse est simple : En attaque, je veux "mat 49" ..... En défense, "AA 52" ... Voire  La "12,7" .... Laughing Laughing Laughing Mr. Green  

Il est fou ce Lenwë ... Il est fou .... Shocked

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire


Je confirme Mr. Green j'ai fait 120 bornes à pieds avec une A 52. C'est pas bon Mort de Rire à la fin ça pique Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 11:45 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Je constate que vous avez bien cerné le problème, tout les deux.
Une arme d'attaque se doit d'être légère. C'est pourquoi les arbalètes, que l'on voit dessinées dans la bible de Maciéjowski, qui sont des armes d'attaque, ne pouvaient être que légères et si possible puissantes. Beaucoup plus puissantes que l'arc parce qu' à puissance égale avec l'arc, l'arbalète n'avait plus raison d'exister. L'arc de guerre était très léger et il était d'une puissance proche de 100 lbs L'arbalète de guerre avait une puissance proche de 200 lbs.
Cette arme d'attaque, pour être crédible historiquement, doit être la plus légère possible (moins de 2,5 kg) et c'est pourquoi l'utilisation de l'acier est à proscrire dans sa conception.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21 (2016)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 79, 10, 11  >
Page 6 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com