Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: L'arbalète du XIII ème siècle. ::
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 08:35 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Tous les crochet retrouvés en fouilles sont pourvus d'une languette plate probablement destinée à maintenir le crochet dans la bonne position, dans la sangle. En aucun cas, l'arbalétrier ne devait perdre de temps à remettre un crochet qui n'était pas en place.
Je suis toujours persuadé, contrairement aux écrits, qu'au XIIIe siècle, un arbalétrier tirait plus de deux à trois carreaux à la minute.



Cette peinture, bien que du XVe siècle, montre un crochet de ceinture. A cette époque l'étrier et le crochet de ceinture devait toujours avoir la faveur des arbalétriers qui devaient effectuer un tir rapide.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Mar - 08:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 15:48 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Crochet de ceinture reconstitué.



Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 18:01 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

J’ai construit un nouvel arc composite que, cette fois, j’ai testé à toutes les étapes de la réalisation.
L’âme en frêne a pu se cintrer, facilement, à la main et prendre une « belle » courbe bien symétrique.



Après le collage de la corne sur le ventre de l’arc, c’est avec la râpe et le racloir que j’ai enlevé de l’épaisseur de corne pour obtenir un arc renforcé, certes, mais qu’il était encore possible de cintrer  à la main.
J’ai renforcé le dos de l’arc avec une couche de tendons, au niveau des extrémités des branches de l’arc et environ 3 couches au milieu du dos de l’arc.
A bout d’une semaine de séchage, j’ai remonté provisoirement l’arc sur l’abrier pour le tendre à la dimension du band. Pour effectuer la tension j’ai utilisé une sangle à cliquet.



 

La tension au band de 10 cm m’a donné la dimension de la vraie corde de l’arbalète.




La corde de l'arc est composée de 18 brins de chanvre de 1,2 mm.

Comme je trouve que cet arc manque un peu de nervosité, je vais, appliquer sur son dos une couche supplémentaire de tendons et renforcer ses coches.
Quelles sont vos remarques ?


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 19:17 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Beau travail messire de Pensac, mais la corde de l'arc restera-t'elle tendue non armée ?
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Camerotte


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 605
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 20:01 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Okay mais vu ma petit' tête,je dois reprendre tout du début Wink
Superbe création Max Okay


Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 12:45 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Comme cam' !  Okay

Sinon, tu as une idée de la puissance ?
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 19:17 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Messire de venasque, une arbalète médiévale (en dehors des arbalètes modernes) est comparable à l'arc ( le longbow ou l'arc oriental): au repos, la corde est toujours enlevée.
Avec un arc, enlever la corde est chose facile, mais pour l'arbalète cela se complique car l'arc de l'arbalète est beaucoup plus puissant que l'arc de l'archer.
L'utilisation d'une fausse corde devient indispensable pour installer une corde ou pour l'enlever.



Sur la photo ci-dessus on remarque que l'arbalète est équipée d'une fausse corde, avec bonnettes, destinée à cintrer suffisamment l'arc pour installer la vraie corde qui est déjà positionnée.

On peut penser raisonnablement que tout bon arbalétrier était équipé d'une musette ou d'un sac dans lequel il y avait : la fausse corde, une corde supplémentaire, les noix de rechange et assez de fil de lin pour effectuer les menues réparations.


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 17:48 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Depuis le dernier post, j'ai démonté et remonté x fois l'arbalète pour réduire les composants de l'arc.
Cette arbalète est encore trop puissante pour moi. Je n'arrive toujours pas à dépasser la dimension du "band" pour installer la corde.



Vérification de la courbure symétrique des branches de l'arc.



Relevé de toutes les dimensions de l'arc. Il est évident qu'une âme en bois un peu moins épaisse aurez permis d'obtenir un arc beaucoup moins puissant



L'arbalète à l'état actuel. Je n'arrive toujour pas à mettre la corde!



La liaison arc et étrier a été réalisé par un laçage de cuir mouillé. Au séchage, le serrage est optimal. De plus le mode de laçage est constitué de noeuds de cabestan ce qui rend la liaison très solide.


Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 18:15 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Il y a t-il un espoir que l'arc s'assouplisse avec le temps ? en tout cas ca reste un très très bel engin !
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Jeu 24 Avr - 18:42 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Gontran, je ne pense pas que l’arc composite perde beaucoup de puissance avec le temps.
Actuellement j’ai « raclé » tout ce qu’il m’était possible d’enlever en ce qui concerne la corne.
La seule solution pour perdre en puissance est d’enlever quelques dixièmes de millimètres de tendons sur le dos de l’arc. Il est évident que la moindre erreur de ma part sera fatale et se traduira par la rupture de l’arc.
 

Pour arriver au « band » de 10 cm je suis obligé d’utiliser un petit palan à 4 brins.  La force de traction que j’obtiens est proche des 250 livres. Puissance bien trop importante pour mes capacités physiques.
 

Bon il ne me reste qu’à prier Saint Sébastien le patron des archers.
Gontran, je te signale que Saint Sébastien est natif de Narbonne. J’espère qu’il aidera un pauvre arbalétrier gruissanais, comme moi.


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Jeu 24 Avr - 19:18 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Okay  mais oui 

Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 25 Avr - 18:11 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant



La corde est enfin montée. Le band est bien de 10 cm.

Il ne me reste plus qu'à armer l'engin et à tirer quelques carreaux. Ce devrait être le dernier test concernant l'étude de cette arme du diable. Encore, faut-il que je puisse emmener la corde jusqu'à la noix, pour armer l'arbalète.


Revenir en haut
Lenwë


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 367
Localisation: VéNéJAN ( 30 )

MessagePosté le: Ven 25 Avr - 22:15 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Superbe Max !  !  !  ..... Bravo !  !  !  !
_________________
Trencavel !! Rebelle !!! Eternel !!!!!
Eternel, j'aurai une occasion de le prouver, maintenant... Merci à tous pour votre belle amitié... Merci !!!!!



Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Sam 26 Avr - 08:40 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Travail magnifique bravo. Okay Okay Okay
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Sam 26 Avr - 10:55 (2014)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle. Répondre en citant

Je viens d’effectuer les tests ultimes de l’arbalète avec succès. OUF !
 

L’armement est réalisé avec le secours du pied (qui pousse) dans l’étrier, de la traction du crochet de ceinture aidé par la pression des deux mains.
 


Une simple pression de la main permet de positionner la corde dans la gorge de la noix.
 


 

Le crochet enlevé, la corde est bien positionnée dans la gorge de la noix. Par mesure de précaution, j’ai placé un bouchon entre le levier de détente qui joue de rôle de « cran de sûreté ».
 


 

Un carreau est placé sur la rainure, en contact avec la corde, pour le premier essai de tir.
Contrairement à mon arbalète XVe siècle avec arc en acier, je n’ai ressenti aucune secousse pendant le tir. L’arme est très souple lors de la décoche, elle ne vibre pas.
Une vraie arme de « sniper » !
 

   

 

A l’issue de ce tir de carreau, rien n’a bougé sur l’arbalète. Les liaisons de chanvre, de lin et de cuir sont efficaces par leur souplesse et leur résistance. Elles ont parfaitement remplis leurs fonctions.
 


 

Je vais encore une fois démonter l’ensemble pour gainer l’arc de sa peau de serpent. Puis je remonterai le tout définitivement.
Il me reste à confectionner de véritable carreaux XIIIe avec empennage de plumes.
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:19 (2016)    Sujet du message: L'arbalète du XIII ème siècle.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
Page 10 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com