Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: Réplique d'une dague XIIIe s. ::
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 10:48 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Pierre ! Si tu as en projet la fabrication de dagues, poignards et autre couteaux médiévaux, commence par faire une bonne provision de lames de ressort  de suspension que tu trouveras sans difficulté dans les "casses". Ces lame sont en acier mangano siliceux et conviennent très bien à la réalisation des dagues médiévales. Les anciennes lames, bien rouillées, sont encore plus intéressantes.
Il serait possible de redresser ces lames sur une forge lors des représentation de la Cie de Trencavel. Il faudrait aussi trouver une ancienne meule manuelle à eau. Autrefois il y en avait dans toutes les fermes du sud.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Juil - 10:48 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 11:06 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

 Intéressant Messire de Pensac, une épée peut-elle êtres fabriquée dans cet acier ? Pour ce qui est de la meule, il me semble que Messire de Fos en possède une. Pour la forge, elle est en cours de fabrication, j'en suis au socle, j'ai préparé les premiers éléments des soufflets. Mais bon, c'est du tout fait à la main tenons mortaises et chevilles. Le résultat sera vraiment brut et collera bien avec l'esprit moyenâgeux. Le bois n'est pas sec en plus donc il travaillera et se fendra certainement. Ben ça donnera un coté authentique, bien qu'à l'époque le bois était coupé à la lune et stocké. Enfin l'essentiel est de finir cette forge. Pour info Messire de Pensac, cela fait un moment que je vous aie adressé un message privé que vous n'avez point lu, ainsi que messire de Rochefort. 
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 08:51 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

"une épée peut-elle êtres fabriquée dans cet acier ?"
Messire de Venasque, presque toutes les épées vendues par nos amis marchands d'armes sont en acier homogène mangano siliceux. Les pays de l'Est utilisent un acier aux caractéristiques semsiblement égales aux notres.
On peut utiliser du 45S7 ou du 55S7 comme le fait Gaël Fabre.
Messire de Venasque, si vous voulez vous fabriquer une épée à partir d'une lame de ressort, il est vrai qu'en terme de matière première, votre épée ne vous coutera presque rien. Mais il faudra boucher le trou central avec de la soudure TIG de préférence. Puis il faudra redresser votre lame à la chauffe. Et ensuite suivra le long travail de meulage et de façonnage de votre épée. La phase de trempage est à exclure car cet acier se trempe naturellement à l'air. En trois journées de travail votre épée peut être terminée si vous avez préalablement réalisé le pommeau et la garde.


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 09:03 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

 Intéressant mais non je ne ferai pas d'épée messire je n'aie pas le temps. Le bouclier à faire dès que j'aurai le bois par messire de Rochefort, actuellement je travaille sur la forge, donc pour l'instant pas de forge d'épée en perspective pour moi. Messire de Pensac vous n'avez toujours pas lu mon message privé.
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 09:17 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

 Le socle de la forge:
 

_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 16:10 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Pour répondre à Gontran, au sujet des outils qui permette de dire qu'une lame a pu être retaillée ou non.
A ma connaissance nous ne disposons pas d'instrument qui permette de vérifier qu'une lame a été retaillée ou non.
Mais est-ce que la modification d'une épée était chose courante ? Personnellement je ne pense pas car l'équilibre harmonique d'une épée est tel que si on modifie par exemple la position du centre de gravité d'une épée on optient une arme trop légère, certes rapide, mais dont les coups ne seront pas assez dangeureux. Au contraire, en diminuant le poids du pommeau on obtient une arme au pouvoir de coupe important, mais qui manquera de rapidité et de précision.
Vous allez me répondre qu'un simple soldat aurait pu trouver sur un champ de bataille une épée dont la lame est cassé et qu'il décide de la transformer.
Or au XIIIe siècle, l'accès aux forges et aux meules est pratiquement impossible si on n'est pas un maître forgeron.


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 20:16 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

 alors j ai quelques pièces de d amortisseur de combi et effectivement j ai aussi une meule a eau ,faudras que Messire de Venasque me fasse le socle a eau

Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 26 Juil - 08:42 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Merci Guillaume de tes précisions !  Okay
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Camerotte


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 605
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 3 Aoû - 23:14 (2013)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Okay  ce fût très intéressant , et je pense que beaucoup de professionnels aimeraient être un Amateur comme toi.
    


Revenir en haut
tonnyo8


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2014
Messages: 1

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 22:04 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Bonjour à tous!
Je cherchais des infos sur les Dagues avec pommeau losangique et suis tombé sur votre sujet.
Tout d'abord bravo pour la reproduction de la dague, beau travail!
Merci aussi pour les infos sur celles-ci, je recherche un maximum d'infos et de photos et je voudrai
savoir si il est possible de copier et utiliser (dans un but d'information) les photos de dagues et pommeau de ce sujet svp?
En échange je mentionnerai d'ou viennent les photos et je vous envoi les photos de mon pommeau..
Pour finir, comme j'ai un pommeau losangique et que je fais du détecteur de métaux, je voudrai répondre
 au membre Geoffroy de Venasque, pour son commentaire suivant...

Le 21 juillet 2013
 C'est un chercheur de métaux qui a trouvé ça ? Dommage, car si ça se trouve le reste n'était pas bien loin. Comme quoi les investigations illicites n'apporte rien de bon. C'est pourquoi, ce genre de recherches ne devrait pas être fermées et réservées uniquement aux archéologues, mais, peut-être encadrées par eux. Je pense qu'il y aurait pas mal de choses à changer dans la règlementation liée aux fouilles archéologiques. Bien que souvent ils font appels à des bénévoles. Un travail en recherche de métaux sur site médiéval devrait-être autorisé sous couvert et avec l'encadrement d'archéologues. Il est évident qu'en fonction des pièces trouvées, l'archéologue aura systématiquement une vision professionnelle avec une compréhension sur la disposition des objets par exemple, ce qui peut l'amener à diriger les recherches sans tout saccager. Le problème est qu'il y a d'innombrables sites qui sont inexploités et c'est bien dommage. Il y a respect du patrimoine et respect du patrimoine...

Très cher Monsieur, lorsque qu'on ne sait pas on ....., vous mélangez tout et n'importe quoi, en faisant des amalgames, utilisant des utopies fantasques à chaque phrase pour vous en servir d'argument en enjolivant la réalité pour mieux critiquer et ainsi mettre les gens de votre avis, mais vous avez tout faux, vous juger sans voir et sans savoir et c'est grave, les gens comme vous sont aussi néfastes que les pilleurs de sites. Okay
Sur tout votre message, il doit y avoir une phrase de vrai "'il y a d'innombrables sites qui sont inexploités et c'est bien dommage"
c'est tout et si vous voulez que je vous détails la vérité je m'en ferais un grand plaisir.
Avant d'aller plus loin et de continuer à colporter des anneries (vous qui avez une si jolie phrase comme signature et qui est de circonstance lol)) allez sur wiki regardez la définition d'archéologue puis de détectoriste amateur et quant vous aurez compris la différence allez lire les texte de loi concernant ceux qui utilisent des détecteurs par passion, comme moi http://www.la-detection.com/loi.htm
Bonne instruction messire ! Very Happy


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 22:49 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Puisque je suis attaqué de façon virulente directement sur une opinion, je voudrais vous dire cher monsieur qu'avant d'intervenir sur un forum, on passe par la rubrique présentation. La loi sur la détection je la connais, puisque j'ai voulu prospecter moi même. Je connais aussi votre site et vu des vidéos sur le sujet. Je n'attaque nullement les prospecteurs en général mais uniquement ceux qui se permettent d'investiguer sur des sites archéologiques, parce que lorsqu'on trouve une pièce archéologique il peut y avoir quelque chose de très important aux alentours, donc si les personnes travailleraient en concertation ça serait mieux voilà ce que je voulais dire (ce genre de recherches ne devrait pas être fermées et réservées uniquement aux archéologues). Vous avez compris le sens de cette phrase ? A priori non ! Je prêche pour votre paroisse là. Maintenant vue votre agressivité à mon égard je m'aperçois que ce que je viens d'évoquer ne pourrait fonctionner avec une personne comme vous. Ne me détaillez pas la vérité, non merci ici c'est un forum de discussion et non d'agression.
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Dernière édition par Geoffroy de Venasque le Mer 26 Mar - 09:33 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 09:02 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Alors puisqu'on s'y intéresse, que dit cette loi ?

La voilà:


Les détecteurs de métaux


> Code du Patrimoine - Partie législative - Titre IV - Dispositions diverses - Chapitre II - Utilisation des détecteurs de métaux - Articles L.542-1 et L.542-2 :

Art. 1er - Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.

Art. 2nd - Toute publicité ou notice d’utilisation concernant les détecteurs de métaux doit comporter le rappel de l’interdiction mentionnée à l’article 1er de la présente loi, les sanctions pénales encourues, ainsi que les motifs de cette réglementation.


> Article R. 542-1 (partie réglementaire)

L’autorisation d’utiliser du matériel permettant la détection d’objets métalliques, prévue à l’article L. 542-1, est accordée, sur demande de l’intéressé, par arrêté du préfet de la région dans laquelle est situé le terrain à prospecter.
La demande d’autorisation précise l’identité, les compétences et l’expérience de son auteur ainsi que la localisation, l’objectif scientifique et la durée des prospections à entreprendre.
Lorsque les prospections doivent être effectuées sur un terrain n’appartenant pas à l’auteur de la demande, ce dernier doit joindre à son dossier le consentement écrit du propriétaire du terrain et, s’il y a lieu, celui de tout autre ayant droit.

> Article R. 542-2 (partie réglementaire)
L’arrêté accordant l’autorisation fixe les conditions selon lesquelles les prospections devront être conduites.
Lorsque le titulaire d’une autorisation n’en respecte pas les prescriptions, le préfet de
région prononce le retrait de l’autorisation.

http://www.fnudem.net/Detecteur-de-Metaux/la-detection/la-detection-de-meta…

Pas mal ce petit lien.

Et pour les prospections de loisir:

Déclarer toute découverte fortuite à caractère archéologique (loi du 27 Septembre 1941, titre III et depuis 2004 cf. Code du Patrimoine)
C'est à dire, déclarer au SRA (Service Régional de l'Archéologie) toute découverte de vestiges archéologiques trouvés au détecteur.





_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 12:37 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Monsieur Tonnyo8...
Quelque soit votre opinion, quelqu'en soit la valeur (en l'occurence aucune, car sauf votre respect vous ne donnez aucun argument concret à votre opinion), cela ne vous donne AUCUN droit d'insulter les gens ainsi. Ici ou ailleurs. Il est tout à fait possible d'avoir un avis sans agresser son monde, et à plus forte raison quand vous êtes un parfait inconnu.
Je ne ferai aucun commentaire sur le fond, tout simplement car la prospection n'est pas mon domaine, mais il reste beaucoup à redire sur la forme !
Soit dit en passant, si vous souhaitez être pris au sérieux quand vous donnez des leçons, faites l'effort de le faire dans un français correct. Si vous avez des lacunes en français, soit, mais dans ce cas revoyez vos priorités : fermez le Code Civil, ouvrez le Bescherelle.
Se dire intelligent mais ne pas savoir le dire correctement est le meilleur moyen de passer pour un parfait abruti. Si vous ne le saviez pas c'est l'occasion d'apprendre ! Rolling Eyes

Vous devriez modérer vos propos... Ou nous devrons le faire pour vous ! Wink
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Eléazar II de Grave


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 539

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 15:26 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Gontran de la Malemousque a écrit:


Vous devriez modérer vos propos... Ou nous devrons le faire pour vous ! Wink



On va le faire pour lui, le mec viens piquer des infos et nous insulte, je les virée et j'ai bloquer son adresse IP
_________________


Revenir en haut
Camerotte


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 605
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 17:51 (2014)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s. Répondre en citant

Okay Pour Geoffroy et Gontran bonne décision Elèazar

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:22 (2016)    Sujet du message: Réplique d'une dague XIIIe s.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com