Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: villerouge thermenes ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> A la découverte des chateaux et autres forteresses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eléazar II de Grave


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 539

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 02:51 (2010)    Sujet du message: villerouge thermenes Répondre en citant

[cit]bernard othon de niort a dit : Si je peut me permettre un conseil pour une bonne promenade, c est Villerouge thermenes. le chateau est bien restaurer , et propre( contrairement a certains ) . visite avec audioguide ,( historique ) fresques murales , outils , manequins ( avec l audioguide ont pourrait imaginer que c est eux qui expliquent ) poteries , scultures et j en oubli . Pour ceux qui ont oublier la glaciere ya meme un restau medieval . enfin je crois qu il faut reserve . celui la j y ais ete l an dernier , un bon souvenir . PAUVRE BELLIBASTE .  [/cit]




[cit]Lyzianor de Grave a dit : merci pour le conseil Wink  [/cit]




[cit]bernard othon de niort a dit :   Posté le 22/08/2008 18:00:49       
 
http://picasaweb.google.fr/erzuli01/Villerouge                  VOUS VOILA CHEZ BELIBASTE                                                                                                                                                                                           SOURCE :dans l'article qui suit                                                                                                                                           
A l'intérieur du château, une très originale visite guidée audiovisuelle explique le catharisme à travers la vie de Bélibaste.
La visite du château et du village.
En dehors de la visite du château avec guide audio, il y a des visites organisées en groupe au château et à travers la ville. C'est un guide virtuel, le Bayle du village (celui qui dirigeait le village au moyen-âge pour le compte de l'Archevêché de Narbonne) qui accompagne les visiteurs. Se renseigner à l'accueil ou par téléphone. Une visite inoubliable, 700 ans en arrière.
Pour contacter l'accueil ou obtenir des renseignements.
Le téléphone : 04 68 70 09 11
Le fax : 04 68 70 04 37
L'e-mail chateau.villerouge@wanadoo.fr
Visite du retable de l'église.
Du 15 juillet au 17 Août 2008 , visite GRATUITE du retable St Etienne (XIVème) qui se trouve dans l’église. RDV à l’accueil du Château vers 16h30.
Guilhem (ou Guillaume) Bélibaste
Né vers 1280 à Cubières-sur-Cinoble dans une famille acquise aux idées cathares, il est le dernier "bon homme" ou "parfait" cathare connu. Il fut brûlé vif en 1321 dans la cour du château de Villerouge-Termenès. Vers 1305, dans une bagarre, il assassine un berger de Villerouge-Termenès. Reconnu coupable, il fuit en abandonnant femme et enfants. Pour se racheter, il se rend auprès des cathares où il est initié et bientôt ordonné "parfait" à Raastens. Capturé avec ses compagnons et enfermé dans une prison de Carcassonne, il parvient à s'enfuir en Catalogne, où il se fixe bientôt près de Valence. Il dirige là une petite communauté cathare, constituée notamment d'exilés occitans. Il fait quelques entorses à la règle, en ayant notamment un enfant avec sa concubine, Raimonde Marti. Descrïption
Situé au cœur du village médiéval, sa masse impose le respect. Il a appartenu aux archevêques de Narbonne de 1110 à 1789, qui possédaient également tous les villages des environs. L'archevêque confiait à un bayle (ou Bailli) la perception de la dîme et Villerouge était centre de Baylerie. La citadelle construite au XIIIème marque le souci de l'église de mieux se défendre et de mieux conserver ses biens. Le village est lié au catharisme finissant car c'est ici que fut brûlé, en 1321, Guilhem Bélibaste, dernier parfait cathare, né non loin de là, à Cubières, vers 1280 et qui mena une vie errante, tuant un berger qui voulait le dénoncer au bayle pour catharisme. Initié, Bélibaste fut arrêté mais s'évada de sa prison de Carcassonne, vécut avec une femme contre les règles des parfaits. Trahi et capturé, il fut remis, à la suite d'un procès, à son seigneur temporel, l'archevêque de Narbonne, Bernard de Farges qui le fit brûler vif à Villerouge en 1321. Son souvenir est l'objet d'évocations historiques. Le corps du château abrite une exposition permanente divisée en trois registres. Au rez-de-chaussée, Bélibaste. Au 1er étage, l'archevêque de Narbonne et au deuxième étage le château et son village. Courant 1997 une rôtisserie médiévale a ouvert ses portes dans l'enceinte du château et propose de véritables mets du Moyen-Âge au public. Au rez-de-chaussée, se situe une salle de vente de plats cuisinés et la salle de restauration. A l'étage une salle de banquets peut accueillir 150 couverts.
La Rôtisserie
Installée dans les anciennes écuries du château, on y sert des plats préparés à partir de recettes du XIVe. Le repas débute par un apéritif, une entrée et une viande rôtie servie avec une demi-galette de pain que l'on mange avec les doigts. Le dessert est accompagné d'un verre d'hypocras. Le service est assuré en costume du Moyen-Âge. Menu à partir de 32 euros, réservation conseillée au 04.68.70.06.06.
Menu à 32, 39 ou 47 Euros :
1er menu : premier Mets, Second Mets, Desserte.
2ème menu : assiette de Table, Premier Mets, Second Mets, Desserte ou Premier Mets, Second Mets, Fromages, Desserte.
3ème menu : assiette de Table, Premier Mets, Second Mets, Fromages, Desserte.
Menu enfant de 12 ans à 15 Euros
Assiette de Table : Ypocras Blanc, Charbonnées , Olives du pays , Fruits de Saison.
Premier Mets : Tourte à l'Ail , Bouquet de Laitue sauce Miel ou Tourte du Roy Manfred , Bouquet de Batavia, sauce au Miel ou Petits Pastés aux Champignons , Bouquet de Cresson au Verjus.
Second Mets : Agneau Rosti Sauce Verte ou Bourbelier de Sanglier ou Poussin Rosti au Piccada de Noisettes
Avec vin de terroir rouge ou blanc à discrétion et pour finir, un bon digestif, l'Ypocras rouge languedocien.
--Message edité par B.O DE NIORT le 2008-08-24 23:33:56-- [/cit]
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 02:51 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Camerotte


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 605
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 23:01 (2012)    Sujet du message: villerouge thermenes Répondre en citant

Tiens la première med que j"ai vu c’était à Villerouge 

Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 16:44 (2012)    Sujet du message: villerouge thermenes Répondre en citant


    Malheureusement nous ne savons presque rien du château de Villerouge-Termenès avant le début du XIIème siècle.
Les puissants archevêques de Narbonne ont toujours été les seigneurs de ce château. On sait que le château de Villerouge-Termenès fut plusieurs fois occupé et convoité.    On sait aussi qu' en 1107, le pape Pascal II confirme l’archevêque Richard dans sa possession de Villerouge qui est en réalité occupé illégalement, depuis 1070, par Pierre de Peyrepertuse. Ce dernier le donna en dot à sa fille au moment de son mariage avec Pierre Olivier de Termes. Ce n’est que vers 1110, que la famille de Termes accepta de rendre le château à l’archevêque de Narbonne.     Pourtant, d’autres tensions se manifesteront, à nouveau, entre les châtelains de Termes et les archevêques de Narbonne. En 1227, le pape Honorius III presse son légat de faire droit aux plaintes de l’archevêque contre les usurpations du chef de la Croisade, Simon de Montfort, et de son vassal Alain de Roucy, qui avait pris place des anciens seigneurs de Termes.



   Sur le plan de l’architecture castrale, le château actuel n’a rien d’occitan. Ses quatre tours d’angle qui flanquent les courtines,  le classent dans la catégorie des châteaux français philippiens. D’ailleurs, pendant la croisade, les archevêques ont toujours été aux côtés des français, face à Raimond II Trencavel, Olivier de Termes et les autres seigneurs faydits.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:28 (2016)    Sujet du message: villerouge thermenes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> A la découverte des chateaux et autres forteresses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com