Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: Tutoiement et vouvoiement au moyen age ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 11:28 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

Telle est la question.

En fait, à priori et d'après les sources ci-dessous, recherche de Mr philippe Wolff, on tutoyait lorsque l'on était intime avec l'interloccuteur, ou, à contrario, lorsque l'on méprisait quelqu'un. Celà refflétait une forme de non respect. On vouvoiyait donc une personne de haut rang ou une personne envers qui on avait du respect. Sans parler du langage différent en fonction des régions, le vieux français est issu du latin et surtout employé dans le sud. La langue saxonne et anglo-saxonne dans le nord étaient prinipalement utilisées. Mais ça n'est pas le sujet actuel et mérite un post un peu plus approfondi.

http://www.persee.fr/articleAsPDF/crai_0065-0536_1986_num_130_2_14393/artic…
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Jan - 11:28 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eléazar II de Grave


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 539

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 10:01 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

A mettre en pratique ça à l'air d'être la galère  Okay
_________________


Revenir en haut
Camerotte


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 605
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 18:54 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

Messire de Venasque ,nous avons lu vos sources et nous vous en  remercions,  des choses très usuelles au quelles nous ne prêtons pas d' attentions ,peuvent nous apporter beaucoup.
Dilemme, toujours d'actualités.
quand devons nous dissocier la fonction à la personne?


Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 13:47 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

Grand merci à vous, Messire de Venasque, un article fort intéressant !
Un bémol cependant, que l'auteur prend en compte dans sa réflexion mais ne mentionne pas explicitement : les écrits cités sont l'oeuvre de lettrés, et nous n'avons aucun échantillonnage de texte ou, mieux encore,de langage parlé du "bas peuple".
Nous avons encore et toujours cette hypothèse de travail : que les travaux qui sont parvenus à nous via les écrits et les illustrations sont un reflet assez fidèle de la réalité, pas trop déformé par leur auteur.

Dans le cas du vouvoiement, on peut prendre l'hypothèse que tout le monde employait le latin ou la langue vernaculaire de la même manière.
Mais à l'époque, la société était plus cloisonnée, les lettrés ayant des contacts par forcément marginaux mais peu fréquents avec les analphabètes... Il est possible que cette hypothèse soit mise à mal.

Pour le vérifier, il faudrait explorer quels sont les liens entre les différentes strates de la société à l'époque, pour dire : "n voit que les gens du peuple, les ecclésiastiques, nobles, commerçants, fonctionnaires communiquaient beaucoup, échangeaient régulièrement, on peut considérer que la langue a été bien "mélangée" entre les gens dans à cette époque, donc que les écrits que l'on retrouve correspondent au langage écrit, voire parlé, de l'époque"...
Un travail de titan ! (peut-être déjà fait?)

Mais sera-ce suffisant ?
aujourd'hui, il existe encore des argots, pas mal de quartiers où le vouvoiement n'existe pas, certaines professions où il est de rigueur...bref il y a pas mal de disparités d'usage même si il y a une tendance générale...
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 23:37 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

C'est bien pour cela que dans mon début d'explication, je précise "à priori"... Le tutoiement et vouvoiement est par contre très logique et relatif au niveau social, cela coule de source, comme le tutoiement dans le mépris. Tout simplement parce que c'est dans la nature humaine et j'imagine surtout à cette époque ou le rang avait une grande importance. J'ai mis un post sur le dico des mots au moyen âge. Qui semble intéressant: http://compagnie-de-trencavel.xooit.com/t386-vieux-Francais.htm
Beaucoup de parlés changent et notamment par rapport à l'église, ou l'on emploi le latin, c'est quelquefois une obligation pour les villageois de parler latin pour ne pas être accusé d'hérésie. Tout dépendait donc de l'influence du seigneur ou de l'évêque. Les habitants de monteux avaient été punis parce qu'ils n'utilisaient pas le latin. Situation qui pu se résoudre par l'intervention de Barral des Beaux allié du conte de Toulouse Raymond VII. C'est quand les fiefs ont été cédés totalement à l'évêque de Carpentras en 1274 que l'église pue imposer vraiment son autorité.
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Evelyne Dame de Fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 104
Localisation: fos

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 17:23 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

Okay
_________________
La musique adoucit les moeurs


Revenir en haut
Gontran Le Sénestre
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 409
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 08:23 (2013)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age Répondre en citant

Okay
_________________
Sus à l'herpaille !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:49 (2016)    Sujet du message: Tutoiement et vouvoiement au moyen age

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com