Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: Le petit heaume ou heaume à la française ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 15:28 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

LE PETIT HEAUME ou HEAUME A LA FRANCAISE 
 
Au XIIIe  siècle, le chevalier qui combattait à la lance se devait d’être protégé sur tout le corps pour résister aux coups de lance et aux coups d’épée. Ce guerrier qui était en première ligne  était habillé en « lourd » (gambison  ou jacques  et vêtement de mailles). Il était coiffé du heaume qui ne lui laissait qu’une vue limitée vers l’avant.



Cet habillement de fer contribuait à augmenter la masse cavalier-cheval  afin de défoncer l’adversaire, comme le font de nos jours les blindés modernes.
Le cavalier lourd, c'est le combattant puissamment protégé par une armure, solidement campé sur sa monture et doté d'une arme capable de transformer le couple homme-cheval en un projectile vivant.
  Une fois le combat à la lance terminé, le heaume devenait un handicap dans le combat à l’épée, à la hache ou à la masse. Il fallait retirer cette protection de tête devenue encombrante pour pouvoir apercevoir les adversaires qui venaient sur les côtés.
 Mais il faut dire que ce cavalier lourd avait beaucoup de mal à se mouvoir après la charge.
Est-ce que les heaumes avaient, à l’intérieur, une garniture en cuir, comme cela est, aujourd’hui, dans les prestations médiévales ? Les miniatures du XIIIe siècle,  qu’elles soient française ou anglaises, ne montrent aucune ligne de rivets horizontale à mi-hauteur du heaume justifiant une possible attache de cette garniture.
Suivant l’époque et suivant le pays ou la région, un bourrelet était assujetti à la tête ou positionné à l’intérieur du heaume pour le tenir correctement en place.
Le bourrelet pouvait faire partie intégrante d’une cagoule qui était porté sur la maille ou, indépendant, il se portait directement sur la maille.

Le bourrelet (ou tortille) était généralement aux couleurs du chevalier. Cette dernière solution semble avoir eu la faveur des chevaliers français et occitans.
A cette époque, comme nous le montre la bible de Maciejowski, si les sergents portaient une cervelière hémisphérique sur la maille, les seigneurs, portaient la cervelière sous la maille de tête, directement sur la cal rembourrée.
Les miniatures nous montrent des grands seigneurs, en négociation, qui ont leurs camails sur les épaules laissant voir leurs cervelières.
Entre 1240 et 1250, la cervelière est une partie importante de la protection de tête.

Il serait logique aujourd’hui, lors des prestations, que nos combattants (qui font du XIIIe s) puissent  être pourvu d’une cervelière sous leur camail. Cela nous ferait gagner en historicité.
 

Réalisation :

Petits heaumes ou heaumes à la française (1250) réalisés à partir des dessins  de Graham Turner ( Osprey–English Medieval Knight 1200-1300, planches E et F). Heaumes du type Maciejowski.

Toute la difficulté dans la réalisation, réside dans l’adaptation du casque à la morphologie du crâne du chevalier. En ce qui me concerne je suis brachycéphale, comme Phiphi et Olivier. Si vous êtes dolichocéphale (comme Rémi), il est certain que le casque va toucher votre front et votre nuque,….. et vous blesser.
Pour réaliser un heaume et le porter de façon historique, il faudra réaliser une cervelière (une vraie, qui épouse votre crâne) qui se portera directement sur le cal rembourré. Sur la cervelière on mettra le camail et sur le camail il faudra réaliser un boudin en tissus pour maintenir le heaume sur la tête.
Fabriquer un heaume ce n’est pas trop difficile, mais le fabriquer avec tous les paramètres ci-dessus est un peu plus compliqué.
Il ne faut pas oublier que le heaume était l'attribut du chevalier ou du prince et qu'il était toujours réalisé sur mesure.

Aujourd’hui les heaumes de spectacle sont achetés chez un fournisseur en armement médiéval, sans prendre en compte la forme de la tête de celui dont il couvrira le chef. En effet, la plupart des casques modernes comportent à l’intérieur une garniture en cuir ou même de la mousse pour pouvoir l’adapter à la forme du crâne de son propriétaire.
Au milieu du XIIIe siècle, en France, il était de coutume de porter le petit heaume callé sur la maille par l’intermédiaire de boudins (tortilles). La maille venait par dessus la cervelière qui reposait elle-même sur le cal gamboisé.
Pour réaliser un petit heaume (heaume à la française) historique, il est conseillé de réaliser un premier modèle en carton. Ce modèle sera ajusté à la forme du crâne et suivant votre angle facial.
 

1 – le timbre devra être à environ 20mm du haut du crâne. Un rembourrage sera posé entre le camail et l’intérieur du timbre. Prévoir la position du boudin (bleu) autour de la tête
 

2 – Positionnez la vue du casque, au niveau des yeux.
 

3- La partie basse du casque est bombée pour laisser la place au nez. Prévoir une marge de 5mm, mini.
 

Ce n’est qu’à partir du moment où vous serez satisfait de l’ajustement de ce modèle en carton que vous pourrez tracer la position des vues et des deux renforts, (horizontal et vertical, des différentes parties et des trous de rivets.

     Beaucoup de médiévistes qui se sont équipés de heaumes du commerce ont eu la douloureuse expérience de l’écrasement de leur nez après un violent coup d’épée sur la face du heaume.
 

  Ce n’est que ce premier travail terminé (confection du gabarit en carton) que vous pourrez réaliser le véritable heaume de fer en vous servant des éléments de carton comme gabarits.

Dimensionnement (pour un heaume de brachycéphale)
Rappel :

Angle facial :
En anthropologie, L'angle facial est une mesure qui permet d'évaluer le prognathisme d'un crâne, c'est-à-dire la projection plus ou moins avancée des mâchoires et de la face.
C'est l'angle aigu formé par les deux droites (OP) et (MN), avec :
  • O point le plus bas de l’orbite oculaire;
  • P point le plus haut du trou auditif;
  • M point le plus proéminent de l’os maxillaire supérieur entre les alvéoles des deux incisives supérieures centrales;
  • N rencontre de la suture des os nasaux et du frontal.



C’est l’angle facial qui déterminera l’inclinaison de la moitié supérieure du heaume. Car, aujourd’hui, avec le brassage des races, cet angle est plus au moins important.


DIMENSIONNEMENT.










Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Oct - 15:28 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sicard de puyvert


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 125
Localisation: avignon

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 10:15 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

si je comprend bien tout, la cale déja installée à l'intérieur du heaume n'est absolument pas historique.


l'étude de la morphologie du crane est d'une grande importance, ce qui éxplique la différence des formes de casques selon le continent.


MAX tu nous a encore fait une étude remarquable et compléte sur la construction,le port et l'utilisation du casque. 


on s'appérçoit que bien peu d'entre nous peuvent se prétendre "histo à ce niveau là, et moi le premier.


MERCI MAX.
_________________
SIX VERRE DE RICARD


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 09:17 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

donc faut faire faire des cales en fer celon notre crane tout en ayant une cale plus fine en dessous ,c est ca ?

Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 19:39 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Non Pierre, une cale en tissu et par dessus une cervelière. (sur mesure du crâne) D'après ce que m'a dis Max, il faut une marge de deux cm de jeu minimum à l'interieur. Car avec la cale, la cervelère et le camail, vaut mieux prévoir large... Je vais attaqué le mien, sauf que je ne sais plus ou j'ai mis les cotes. Crying or Very sad
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 18:14 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Au XIIIe siècle, vers 1245, il était de coutume de porter sur le chef ( la tête) un cal gamboisé qui recevait, par dessus, une cervelière de fer en forme (voir bible de Maciejowski).
La maille venait sur la cervelière et sur la maille s'emboîtait le petit heaume par l'intermédiaire du boudin ou tortille.
La méthode de travail consiste à se réaliser une forme en plâtre (bandes de plâtre achetées en pharmacie). On prendra soin d'interposer un sac plastique sur la tête). L'épaiseur du plâtre de 3 mm va correspondre à l'épaisseur du cal gamboisé.
Sur le coffre ci-dessous on peut voir le plâtre du crâne, de notre seigneur Raimond II , qui à permis de chaudronner la cervelière.

La cervelière est un casque à minima posé sur la cervelle ( le crâne).


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 17:47 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Pour fabriquer un petit heaume il vous faudra commencer par fabriquer le timbre. Ce timbre peut être réalisé en tôle de 1,5 mm ou en 2mm.
Mais il est conseiller, pour les non spécialistes en chaudronnerie, de réaliser un premier casque (heaume) en carton, qui une fois terminé vous servira de gabarit.
Pour ce qui me concerne, j'avais suivi cette méthode de travail, mais après essais j'ai trouvé que mon heaume était un peu grand pour ma petite tête. J'ai donc rechaudronné un deuxième heaume qui s'ajuste parfaitement à ma tête.

B, est mon premier Heaume. A, et le second.


Avec les dessins ci-dessous vous pourrez réaliser: le timbre, la plaque avant supérieure et la plaque arrière supérieure.



Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 17:52 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

 
J'ai oublié de préciser que le timbre du heaume A est ovale et il fait: 235mm par 204mm. Le timbre B fait: 255 par 212.


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 14:11 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Les dimensions intérieures du heaume se déterminent naturellement à partir de la cervelière revêtue du camail et d’une épaisseur de tortille de 20 mm.
Pour le reste c’est la position des yeux par rapport au dessus de la tête qui va conditionner la vue du heaume et de ce fait les plaques supérieures (dessinées ci-dessus).
En revanche la morphologie de la tête du chevalier du XIIIe siècle correspond à un type hispano-italo-germano-franco-anglais.
Les alliances des grands seigneurs ne se sont réalisées qu’au travers de mariages avec des nobles de ces cinq pays de l’Europe occidentale.
Ne voyez aucun racisme dans mes propos, mais au XIIIe siècle, les asiatiques et les africains étaient très rares en France ou en Occitanie.
En conséquence, votre angle facial devrait être peu prononcé et votre heaume devrait correspondre aux dessins ci-dessous.



Revenir en haut
RAIMOND II TRENCAVEL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 5 Nov - 09:36 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Bravo et merci Max pour tout ce que tu peux apporter au sein de la troupe ;
C'est sur qu'avec tout ceci nous allons y gagner en historicité mais la n'est pas la question car nous avons tjrs travailler dans ce sens !!
Y'a plus qu'a faire travailler nos mimines et nos tetes !!!


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 12:13 (2012)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française Répondre en citant

Merci Messire pour cet encouragement. Je crois que votre troupe évolue dans le bon sens depuis que vous en avez pris le commandement. Et c'est pourquoi je suis venu à vos côtés.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:29 (2016)    Sujet du message: Le petit heaume ou heaume à la française

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com