Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Civile -> Tenue Civile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 13:53 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

     Il ne faut pas oublier que la venue au pouvoir de Louis IX coïncide avec le durcissement de la pratique de la religion chrétienne. Le vêtement civil de l’homme est peu différent de celui de la femme.
     En public, l'homme ne doit pas voir la chevelure des dames qui est toujours cachée par une coiffe. Il en est de même pour les chevilles et les avant-bras. La poitrine féminine est sanglée pour que les formes ne soient pas identifiables. Bref ! La femme au milieu du XIIIe siècle ne doit pas être désirable. Le "Désir" est vu comme un péché.
     Les INTEGRISTES, c'étaient peut-être nous, vers 1250 ! ! !
Ce n'est qu'un siècle plus tard, au milieu du XIVe siècle, que la mode va changer : les vêtements vont un peu plus "coller à la peau" pour l’homme et pour la femme et de ce fait les formes du corps seront mises en valeur principalement par un resserrement de la taille. Les vêtements féminins seront bien distincts de ceux des hommes.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Oct - 13:53 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vanessa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 31

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 14:27 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Oui mais pour les hommes le post viendras, j'ai déjà pas le temps de finir celui là alors c'est pas pour tout de suite, les partiels d'abord... Confused
_________________
On n'avance pas sans se remettre en question...


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 14:19 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Oui ! je n'en doute pas, et sache que nous t'accordons notre confiance car nous savons que ton travail est sérieux car il est fort documenté.

Revenir en haut
Vanessa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 31

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 19:03 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Oui mais bon là mon travail j'ai plus trop envie de le partager, quand je vois que sur d'autres posts ça pompe sans citer de qui ça viens, que ça met des bibliographies sans avoir ouvert aucun bouquin de la dite liste, déjà ça c'est quelque chose qui me dérange un peu.
Si en plus la plupart ne sont pas capables de se remettre en question, parce qu'une personne vous a dit que c'était comme ça, et bien tout le monde va s'habiller comme ça... C'est trop facile. Et s'envoyer des fleurs à longueur de temps c'est tellement rasant. L'autosatisfaction n'a jamais fait avancer aucun scientifique.
Bref, j'ai l'impression de parler dans le vent une fois de plus, c'est pas pour moi que je le fais, sachez le, c'est pour vous voir évoluer dans le bon sens, moi je m'en tape mes recherches je sais les faire toute seule et j'ai besoin de personne pour évoluer historiquement, je me remet tout le temps en question, je trouves régulièrement de nouvelles choses, qui bouleversent tout parfois et je recommence tout, parce que c'est scientifiquement important. C'est pas pour me faire mousser ou montrer que je suis plus "instruite", je suis pas obligé de le faire, mais j'ignore pourquoi j'ai cru que ça pouvais intéresser des gens chez vous.
Sache aussi que moi même je n'ai pas la prétention de me dire "reconstitutrice", parce que mes connaissances ne sont pas assez abouties, et matériellement je n'ai pas tout ce que je voudrais avoir pour le moment, parce que c'est très long quand on coud tout à la main d'avoir une tenue complète (et de rassembler les bon tissus, réfléchir sur la bonne coupe du vêtement selon période, statut social, zone géographique, le bon fil pour quelle utilisation...), de rassembler tout le mobilier possible à partir d'abord d'une source archéologique, faire reproduire, ou reproduire sois même quand on sait le faire, avec les méthodes de l'époque, les outils de l'époque lorsque c'est possible. Et bien je connais des gens qui le font, et même certains qui vont plus loin (des personnes qui tissent et teignent leur tissu avant, qui filent leur fil à tisser...), ces personnes là j’admets qu'elle se disent reconstitutrices parce qu'il y a des heures de travail et pas seulement du copier-coller sur quelqu'un dont la pertinence des analyses de sources (parfois de la source elle même) est hasardeuse, mais je n'en ai encore jamais rencontré dans le Grand Sud.

Et ça me fatigue de tomber dans le taliban à chaque fois que j'évoque un aspect "basique" de la reconstitution qu'on me cite des compositions d'acier ou des bois coupés à la bonne lune... Faux arrêter d'abuser aussi, on cherche à se rapprocher au maximum, pas à retourner en arrière, bien évidement que c'est pas possible, alors on fait au mieux avec ce qu'on a, mais quand on a on fait, sinon c'est qu'on se fiche de l'aspect historique et qu'on veux juste faire du camping déguisé, et dans ce cas faut l'assumer.
Quelques exemples:
on sait que le lin coloré n'était utilisé au maximum qu'en doublure et pour du très très riche et pourtant...
on sait que la soie sauvage également n'était utilisé qu'en doublure et pourtant...
on sait que la laine bouillie d'aujourd'hui est en Jersey (base tricotée et non tissée) et qu'à l'époque ce n'était pas le cas et pourtant...
on sait qu'un pellote de la mode aragonaise du XIII° est serré au col et pourtant....
on sait que les pommes de terres viennent d'Amérique et pourtant...
et je pourrais continuer longtemps comme ça.

Alors stop, on arrête les frais, je suis pas là et je fais pas ce que je fais pour m'envoyer des fleurs toutes les 5 minutes, je le fais pour me rapprocher de l'Histoire, parce que ça me plait de chercher. Alors clairement, on fais pas la même chose, si quelques uns veulent se rapprocher de l'Histoire c'est avec plaisir que j'échangerais avec eux des idées, des hypothèses, des informations vérifiées historiquement ou archéologiquement, ils sauront où me trouver, mais c'est pas moi qui vais me fatiguer à essayer d'expliquer ce que par orgueil on ne veux pas écouter.
_________________
On n'avance pas sans se remettre en question...


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 20:53 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Neutral

Dernière édition par pierre de fos le Dim 11 Nov - 10:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Vanessa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 31

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 20:17 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Allons bon... Je suis prétentieuse maintenant....
_________________
On n'avance pas sans se remettre en question...


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 20:36 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Sad

Dernière édition par pierre de fos le Dim 11 Nov - 10:21 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Jourdain Du Mas


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 28
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 00:12 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Calmos Smile je comprends ce que peux ressentir vanessa, ok elle etudie pour son "avenir" mais aussi par passion avant tout, Twisted Evil et cela implique des heures de travail  Confused et  sans attendre  une prosternation de toute al compagnie et d'autres personnes   elle voudrait que ses les gens citent leur sources... et puis que chacun  fasse un peu de recherche avec ses possibilités et ses moyens.... sans attendre que tout tombe tout cuit..... .  après  c'est sur que si on attend tous après  2 personnes pour faire un dossier complet sur telle ou telle chose et que personne d'autre ne s'investit c'est un peu enervant........

Je sais bien que nous n'avons pas tous le temps  de chercher sans arret mais  il y a des livres de bases et si chacun échangeait un peu ses recherches plutot que de faire tout dans son coin  ca se passerait mieux et le partage des uns  et des autres se ferait avec plus d'entrain......


Concernant  le ton employé de Vanessa  je pense que son message exprime un ras le bol plus que de la pretention puis par ecrit   le ton est celui qu'on veut bien y prêter.....

Vanessa je te felicite pour tes recherches  et moi va falloir que je me remette un peu au boulot car entre le nord et le sud..... pfiou le bazar!!! Smile


Sur ce je vous souhaite une bonne soirée  et n'oubliez pas  nous (enfin pas moi pour le moment ) sommes une compagnie  ou nous nous retrouvons pour vivre une passion commune et le partage est   un fait a améliorer  je pense.....


GALOU !!!!!


Revenir en haut
Vanessa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 31

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 21:06 (2012)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE Répondre en citant

Merci Galou Okay
_________________
On n'avance pas sans se remettre en question...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:06 (2016)    Sujet du message: UNE EBAUCHE DE L'HABILLEMENT FEMININ AU XIII° SIECLE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Civile -> Tenue Civile Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com