Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: Epée de la première moitié du XIIIe siècle ::
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 16:54 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant



  La lame du couteau ci dessus a subi une trempe sélective. Seul le tranchant a été trempé. L'acier trempé est devenu plus noir que l'acier non traité.
  Tremper un couteau est relativement facile même si on ne dispose que d'une forge. Tremper une épée n'est réalisable aujourd'hui qu'avec un four.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Oct - 16:54 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 17:10 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant



Sur l'image du couteau ci dessus, la partie de la lame qui a été trempée sélectivement est plus noire que le reste du métal.
Pour une lame de couteau une forge peut être utilisée pour effectuer le traitement thermique, et cela donne de bons résultats. En revanche c'est beaucoup plus difficille pour tremper le tranchant d'une lame d'épée. Aujourd'hui, rares sont ceux qui peuvent se passer du four pour tremper une épée.


Revenir en haut
Pons de Villeneuve
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 414
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 05:05 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Okay
_________________


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 16:39 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Mille pardons pour cette répétition ! A mon âge on arrive à bégayer, même quand on poste un sujet.

Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 19:30 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Gilles Bongrain avait fait un article de plusieurs pages sur la fabrication de l'épée viking, dans la revue n°7 de "la passion des couteaux".
Etude très intéressante et fort documentée, par ailleurs.
Pour Gilles, il est probable que les procédés de durcicement employés par les forgerons vikings étaient à la fois la CEMENTATION et la CARBONITRURATION.


Revenir en haut
Pons de Villeneuve
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 414
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 08:04 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Okay
_________________


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 14:22 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Mais est-ce que les épées vikings étaient fabriquées par les vikings eux même ?
Il semblerait que non ! En effets plusieurs textes nous indiquent que les lames damassées  étaient réalisées par les forgerons francs de l'est de la France. Les lames étaient acheminées vers le nord de l'Europe dans les pays scandinaves (contrairement aux directives de Charlemagne) où elles recevaient: gardes fusée et pommeaux.


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 23:02 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

pour en revenir a ton trenpage ,tu l a fais avec 1 chalumau ?

Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 18:47 (2012)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Les essais de trempe que j'ai réalisés on été efectués au Lycée technique, dans l'atelier de métallerie où je pouvais disposer d'un matériel haut de gamme. Pour chauffer le métal à 820° c j'ai utilisé un four à gaz.
Il faut dire que la forge traditionnelle s'est révélée inefficace.


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Lun 7 Jan - 12:48 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Je pose une question concernant l'affûtage...
En effet, j'avais rencontré un médiéviste qui possèdait dans son fourreau une épée, non pas pour le combat, mais pour le plaisir car elle était d'après ses dires d'une reconstitution identique d'une arme du 14ème. Ce qui m'a frappé, c'est que lorsque je lui ai demandé de la montrer et que je l'aie sorti de son fourreau, il m'avait dis aussitôt de bien faire attention car elle était aiguisée. Surprise en effet, c'était une vrai lame de rasoir. Est-ce vraiment une réalité historique, je parle de cet affûtage ? Car: fil de lame fin = fragilité non ?
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 11:01 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Une lame médiévale qui coupe presque comme un rasoir ce n'est pas une légende.
La plupart des épées retrouvées dans la vase de la Saône ont leurs tranchants rouillés par la corrosion, mais sur certaines épées ce tranchant est encore très bien affûté et, si on n'y prend pas garde, la coupure est assurée.
Cet affûtage est encore plus visible sur les épées de bronze du premier millénaire avant JC.
Nous avions trouvé une pointe de lance en bronze dont les tranchants coupaient comme une lame de rasoir.
L'épée citée plus haut est encore bien affûtée, pour son âge. J'en suis témoin! Peut être que Phiphi et Olivier en ont encore le souvenir.


Revenir en haut
Geoffroy de Venasque


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 579

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 11:28 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Merci pour cette indication.
Puisque j'y suis une autre question: lors d'une visite l'été dernier au chateau de MORNAS, il y avait des jeunes animateurs médiévistes, de la compagnie des "pontifes" me semble-t'il, qui contaient des récits historiques du XIIIème siècle relatifs aux templiers qui occupaient la forteresse. Ils prétendaient que les épées étaient affûtées uniquement sur le tiers de la lame coté pointe, et que la partie non affûtée ne servait qu'à causer des fractures. Celà me semble un peu étrange, mais je ne saurais dire. Est-ce possible ?
_________________
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 14:32 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Prétendre que les épées étaient affûtées uniquement sur le tiers de la lame coté pointe me parait être un peu simpliste. C'est aller vite en besogne.

Des épées ? lesquelles ? où ? à quelle date ? ..................

En ce qui concerne les épées françaises ( une bonne centaine) qui appartiennent aux collections du Musée Denon, aucune ne satisfait à ces caractéristiques. En revanche certaines épées du bronze moyen et du XVIe siècle ont, prés de la garde et sur une longueur d'une main, une partie non affûtée. Cette partie non coupante se nomme le "ricasso".
Pour les véritable épées du XIIIe siècle que j'ai eu en main ou dont j'ai les références, à ma connaissance elles ont toutes des lames affûtées sur toute la longueur des deux tranchants.

Il est vrai qu'au cours des âges il a existé des épées lourdes capables de fausser des armures et de causer des fractures. Mais cela se passait au XVe siècle, époque où on n'utilisait plus le bouclier et où on pouvait tenir l'épée à deux mains. Mais au XIIIe siècle, l'épée se devait d'être légère pour être rapide et tuer. Le gagnant, c'est celui qui avait porté le premier coup mortel. C'est pourquoi une épée qui n'aurait été affûté que sur son tier inférieur aurait été trop lourde et non performante. Le centre de percussion étant ramené vers la garde alors que le centre de masse se serait retrouvé trop loin de la main. Cette épée aurait été, déséquilibrée et de ce fait, non maniable.
Il est fort probable que le propriétaire d'une telle arme avait ses jours comptés dès son acquisition.


Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 15:19 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant



Geoffroy de Venasque !
Je crois savoir de quelle épée coupante tu parles. Effectivement son propriétaire est dans une troupe XIVe. L'épée en question a été réalisée par un artisan français, et elle est de belle facture. Je l'ai eu en main et je l'ai trouvée bien équilibrée avec un centre de frappe bien placé.  Son propriétaire a raison d'en être fier. La lame coupe terriblement car elle a été forgée dans de l'acier XC75 (acier à couteau). L e prix d'une arme comme celle-ci n'est pas à la portée de toutes les bourses.
Le choix d'un acier XC75 pour la lame est justifié par son approvisionnement et par une facilité de trempe. En revanche cet acier (utilisé principalement pour des petites lames = couteaux) manque de flexibilité pour la longue lame de l'épée.

 Sur les médiévales (principalement en Bourgogne) on peut voir une autre épée coupante. Cette épée est gardée jalousement par son propriétaire dans une boite gainée de noir et elle repose sur un velour  rouge.
Ces deux épées ne sont pas des épées de spectacle. Ce sont de véritables armes ! Certains curieux qui n'avaient pas de gants en cuir .......... !



Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 16 Jan - 14:53 (2013)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle Répondre en citant

Epée de Belleville-sur-Saône (suite)
 

Un autre essai de forge de cette réplique d’épée XIIIe s.
Vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=gyArY-UwbC0
 

La technique de forge de la lame et de sa gouttière est fort instructive, mais aucune information sur la qualité de l’acier employé.
Malheureusement pour nous, on ne nous présente que l’ébauche de la lame. La fabrication des quillons et du pommeau est absente. La trempe et la finition de la lame ne sont pas abordées.
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:19 (2016)    Sujet du message: Epée de la première moitié du XIIIe siècle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Militaire -> Armes et protections XIIIeme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com