Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: la cuisine au XIII éme siécle ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sicard de puyvert


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 125
Localisation: avignon

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 21:15 (2013)    Sujet du message: la cuisine au XIII éme siécle Répondre en citant

en effet réellement interessant car je pensais qu'au XIéme siécle seule les pics à viandes étaient utilisées, surtout dans les pays germaniques.(voir premiére photo du post)
_________________
SIX VERRE DE RICARD


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 21:15 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Ven 18 Jan - 16:03 (2013)    Sujet du message: la cuisine au XIII éme siécle Répondre en citant

ne serai ce point des genres de pinces a manger ?

Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Ven 18 Jan - 17:12 (2013)    Sujet du message: la cuisine au XIII éme siécle Répondre en citant

istorique[modifier]
 trouve sur le net (wikipedia)

Fourchettes retrouvées à Suse, bronze moulé, viiie ‑ ixe siècles, musée du Louvre


La fourchette est une petite fourche, de l'italien forchetta. Les fourchettes actuelles sont apparues dans l'Empire byzantin, et sont arrivées vers 1056 en Italie quand Théodora Doukas, la fille de Constantin Doukas a été mariée au doge de Venise Domenico Selvo, et ont été diffusées comme une mode en Italie du Nord. L'ecclésiastique Pierre Damien blâme d'ailleurs ce raffinement apporté par la princesse byzantine 1. En Italie, elles servent à l'origine exclusivement à la consommation des pâtes ou à la découpe de viande par l'écuyer tranchant. Elles se répandent ensuite dans le reste de l'Europe à l'époque moderne. Cependant, son usage est limité : en France, elle apparaît à la Cour en 1324 (fourchette à deux dents dans les inventaires royaux)2, elle n'est utilisée au départ que pour consommer des poires cuites. Introduite selon la légende3 par Catherine de Médicis ou Henri III, elle ne sera utilisée avec régularité que lentement. Il s'agit plus d'une marque d’excentricité car elle sert à piquer dans le plat le morceau porté ensuite à sa bouche avec ses doigts, l'usage des doigts semblant privilégié et par crainte de blessures sur les dents de la fourchette.Henri III l'adopte à titre personnel à la suite d'un voyage à Venise où il en observe le maniement. Le port de la fraise va mettre en évidence l'avantage de la fourchette pour porter les aliments à la bouche, aussi la fourchette à trois dents est de mode à la Cour des Valois4. Si à la table du roi de France Louis XIV au xviie siècle chaque personne avait une fourchette à la gauche de son assiette, on ne l'utilisait pas, car le roi préférait manger avec les doigts qu'il posait sur une serviette humide entre chaque plat. Enfin le clergé y voyait jusqu'au xviiie siècle5 l'« instrument du diable » incitant au péché de gourmandise, sa diffusion ne commençant véritablement que dans le Siècle des Lumières3.
Usages et coutumes[modifier]
Lorsque l'on prépare une table pour un repas, on place habituellement la fourchette pointe vers le bas. Cette habitude vient de l'époque de la renaissance, lorsque l'utilisation de la fourchette s'est répandue. En effet, les personnes riches et de la haute société faisaient graver leurs armoiries sur le dos du manche de la fourchette. Pour que celles-ci soient visibles par tous les convives, on mettait donc les fourchettes pointes vers le bas.
En Angleterre, la fourchette est placée dans le sens opposé, c'est-à-dire les pointes vers le haut. Cela s'explique par le fait que les armoiries anglaises étaient gravées sur la face du manche de la fourchette. On trouve cette habitude également dans certaines familles françaises, notamment dans le Bordelais, et il est fort probable que cela soit dû à une certaine influence anglaise.
Notons que l'on place la fourchette à gauche de l'assiette, le couteau (le tranchant vers l'assiette) et la cuillère (face retourné également) à droite.


Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Ven 18 Jan - 17:16 (2013)    Sujet du message: la cuisine au XIII éme siécle Répondre en citant

pour les pinces ,je cherche Rolling Eyes

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:06 (2016)    Sujet du message: la cuisine au XIII éme siécle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com