Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: Le BANQUET à l'époque de Raimond II Trencavel ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 12:44 (2012)    Sujet du message: Le BANQUET à l'époque de Raimond II Trencavel Répondre en citant

Banquet médiéval, vers 1250  
 
Le Banquet :
 

  Un banquet médiéval  est un repas d’apparat où sont invités de nombreux convives  de l’aristocratie.

Banquet, à la fin du Moyen-Âge 
Dresser la table :
  Avant le repas, il fallait au sens propre mettre la table, c'est-à-dire, poser une planche de bois sur des tréteaux. Installation qu’il fallait démonter une fois le repas terminé.
  La table était recouverte du "doublier", nappe pliée en deux, à laquelle on rajoutait une "longière", pièce de tissu aux pans de laquelle les convives pouvaient s'essuyer les mains et la bouche.
La table était étroite car les convives n’étaient que d’un côté de la table.

   Les couverts, disposés sur la table, étaient en petit nombre :
          -des "tailloirs" pour les aliments solides, plaque ronde sur laquelle était posée une tranche de pain appelée "tranchoir". Le tranchoir servait de support aux aliments en sauces, puis imprégné de jus, il peut être offert en aumône aux pauvres ou laissé aux chiens.
           -des écuelles pour les soupes et purées.
           -des gobelets ou coupes pour le vin et l'eau.
           -des couteaux (spéciaux, de banquet), des cuillers, mais pas de fourchettes, car l'on mangeait avec les doigts.

 


Le banquet, vers 1250 
A table : Avant de pouvoir goûter au merveilleux festin proposé par le maître des lieux, chacun devait prendre sa place.
C’est par ce que les convives s'installaient d'un côté de la table, sur un long  banc,  que ce repas sera appelé : « banquet » par les chroniqueurs.
 

Important : Pendant tout le Moyen-Âge les rois, princes et grands seigneurs ont la hantise d’être assassinés ou empoisonnés à l’occasion de ces grands repas. Les armes ne sont pas admises et sont déposées à l’entrée dans un autre local. De plus, les convives sont installés le dos au mur et près de celui-ci pour éviter qu’un individu, aux mauvaises intentions, puisse se faufiler par derrière et égorger une personne.  Les convives de haut rang n’ont pas de vis-à-vis pour les mêmes raisons de sécurité. Les rares couteaux disposés sur la table n’ont pas de bout pointu.
Le plan de table :
    Aucun plan de table n'a été conservé, mais l'on sait que lorsqu'il y avait plusieurs tables, elles étaient disposées en U de façon à laisser un espace libre au centre de la pièce et éviter que des convives ne tournent le dos aux autres. Si les convives se tenaient d’un seul côté de la table (à l’extérieur) pour des raisons de sécurité, cette disposition leurs permettait de mieux jouir des divertissements qui leur était offert au milieu de la pièce.

   La table principale (formant la base du U) était réservée au seigneur qui organisait le festin et à ses invités de marque. Les autres invités importants occupaient les bouts de cette table, au plus près du prince, et ceux d'un rang inférieur étaient installés à d’autres tables, dans un strict respect de la hiérarchie sociale.

   Pas question pour le simple écuyer de se mettre à la même table qu'un banneret !!!. Ainsi, plus on s'éloigne de la table centrale et moins le rang social est élevé. En règle générale, on place la table des personnalités face à l'entrée principale de la pièce. De cette manière le maître des lieux) voit qui entre ou qui sort de la salle lors de son festin.
A chaque fois qu'un plat était apporté à table, les convives se servaient selon leur désir directement avec les mains. Les mets étaient alors déposés sur ce que l'on appelle un "tranchoir" (tranche de pain, planche de bois ou d'étain). Dans le cas d'un tranchoir en pain, le repas une fois terminé, celui-ci était mangé ou jeté aux serviteurs ou aux animaux. Il n'était pas rare chez certains seigneurs pauvres de devoir partager son tranchoir voir même son verre.

Le service "à la française" :
Lors du banquets, chaque service comprenait plusieurs plats différents qui étaient disposés simultanément sur la table, suivant le rang des convives.

Une fois les plats consommés, ils étaient débarrassés et les serviteurs apportaient alors un nouvel ensemble de mets. Ce type de service, que les historiens ont pris l'habitude d'appeler "à la française", dominera jusqu'au XIXe siècle, où il sera remplacé par le service "à la russe", c'est-à-dire notre usage actuel qui fait partager aux convives la même succession de mets.

On se lavait les mains au-dessus d'une coupe avec l'eau versée d'une aiguière que les serviteurs passaient de proche en proche.

La prière était récitée avant le repas (tradition des Anglo-saxons actuelle aux U.S.A.) :


Le Repas :
Les plats et les boissons n'étaient jamais présents sur les tables, les plats étaient apportés des cuisines là où un serviteur responsable goûtait plats et boissons. Il était chargé de couper les tranches pour la personne qui le demandait, et de même pour les boissons.
Le banquet se composait de plusieurs services successifs comportant chacun un ensemble de plats variés déposés simultanément sur la table. Chaque convive prenait donc ce qui se trouvait à sa portée. Le menu était souvent organisé autour d'un "rôt", équivalent de notre rôti, précédé d'un ou deux services et suivi d'un, deux ou trois services. La succession suivait vraisemblablement une préoccupation diététique. Entre chaque plat, et suivant la richesse de l'hôte, on propose aux invités ce que l'on appelle un intermède. C'est alors que l'espace libre laissé dans la disposition des tables est utilisé. En effet, diverses artistes viennent alors agrémenter les convives: musiciens, acrobates, jongleurs, dresseurs d'animaux, ou encore poètes. Les invités aussi pouvaient participer en clamant des poèmes ou en racontant leurs faits d'armes. Toutes ces récréations étaient accompagnées de diverses préparations salées ou sucrées: tels que des beignets, des crèmes de fruits.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Juin - 12:44 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pierre de fos


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 745
Localisation: fos

MessagePosté le: Mar 19 Juin - 19:33 (2012)    Sujet du message: miam le banquet Répondre en citant

je nous croirais a un futur mariage dans pas longtemp ...

Revenir en haut
Guillaume de Pensac
Membres Trencavel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 934
Localisation: Saint-Rémy (71)

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 08:58 (2012)    Sujet du message: Le BANQUET à l'époque de Raimond II Trencavel Répondre en citant

Oui ! C'est en pensant aux prochaines festivités qui se dérouleront à Cuzorn que j'ai écrit ce petit texte.

Cinématographiquement parlant, un banquet comme celui  qui est décrit serait une véritable reconstitution historique. Malheureusement il coûterait très cher aux organisateurs car les places seraient limitées du fait que les tables ne seraient occupées que d'un côté.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:16 (2016)    Sujet du message: Le BANQUET à l'époque de Raimond II Trencavel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> CULTURE -> La Société médiévale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com