Compagnie-de-Trencavel Index du Forum
Compagnie-de-Trencavel
Compagnie de Trencavel , association loi 1901 sur la reconstitution historique du monde Occitan au XIII eme siecle
 
              
Index    Faq    Rechercher    S'enregistrer    Connexion    
 
              



 Bienvenue 



L'assiotation rentre en période hivernale.  


 
 
 
Une nouvelle organisation, qui demande l'aide de tous les membres, est en cours. 
 
 
 
La Compagnie de Trencavel reviendra comme elle le fait chaque à chaque, encore plus rayonnante ! 
 
 
 
:: comment faire du feutre Tripat ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Civile -> Techniques et Méthodes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dame sibile de rabastens


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2010
Messages: 274

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 17:04 (2011)    Sujet du message: comment faire du feutre Tripat Répondre en citant

 Tripat
 Messages postés : 134
 Dieu protégez-moi de mes amis, mes
ennemis je m'en charge !
 
  Posté le 11/11/2009 17:58:21
90.58.35.65 - Modération

La technique du feutrage a plat :

Matériel :

Mèches de laine cardée, Bassine d’eau chaude, Morceau de savon de Marseille, Une serviette, Une grille fine et souple (genre moustiquaire) ou papier bulle (utilisé pour protéger des objets), Morceaux de tissus (si vous souhaitez faire des ouvertures sur votre pièce de feutre).

Méthode pour faire une plaque de feutre :

 Faire chauffer de l’eau et la mettre dans la bassine avec un morceau de savon (l’eau doit être bien savonneuse),
 Etaler sur votre plan de travail une serviette ou un grand morceau de papier bulle (plus facile),
 Prendre la laine en mèche et étaler de fines couches de laine épluchées à la main les unes à coté des autres sur votre serviette (attention prévoir une surface plus grande que voulu car en feutrant la laine peu se rétracter de 50 %),
 Etaler une autre couche de mèche mais dans l’autre sens,
 Continuer l’opération jusqu’à obtenir une épaisseur douillette (plus elle sera épaisse plus le feutre sera solide),
 Bien répartir les mèches pour ne pas laisser de trous qui fragiliseraient votre tapis,
 Imbiber votre plaque de laine avec l’eau chaude savonneuse,
 Placer sur votre travail, soit une autre couche de papier bulle soit une grille de moustiquaire fine et souple,
 Frotter délicatement la surface avec les mains pour emmêler les fibres,
 Retirer votre moustiquaire ou votre papier bulle une fois que votre laine commence à se solidifier,
 Continuer à frotter (n’hésiter pas à rajouter de l’eau chaude et du savon si nécessaire, cela aide les fibres à s’emmêler),
 Retourner votre tissu pour frotter de l’autre côté,
 Une fois que le tissu est bien solidifié, vous pouvez enrouler votre travail dans la serviette (cela forme un boudin) :
 Faite rouler se boudin d’un bout à l’autre de votre plan de travail en appuyant bien fort,
 Cette opération est recommencée plusieurs fois en changeant le sens de votre tissu (vous pouvez le retourner ou le changer de position),
 Plus vous frotterez plus votre étoffe sera solide.
 Pour bien terminer ce travail de pression qui aide a ce que les écailles soient bien entremêlées, prenez votre feutre dans vos mains et foulez le quelques minutes,
 Rincer votre feutre et faire sécher.

La technique pour faire une ouverture (genre poche ou chapeau) :

Il est possible de confectionner une poche ou un chapeau sans faire de couture. Pour cela il faut au préalable préparer des coupes de tissus correspondant à vos envies.

 Une fois que vous avez étalé vos couches de laine sur votre serviette, vous pouvez rajouter, à l’endroit désiré, votre bout de tissu, appelé Chablon, (de forme que vous voulez mais le faire plus grand que prévu).
 Recouvrir votre tissus avec des couches de laine épluchées à la main les unes à coté des autres et dans les deux sens, en dépassant sur votre tapis pour former les jointures (il faut qu’elles assez grandes et épaisses car si elles sont mal soudées au départ, vous ne pourrez plus le rattraper)
 Pensez à laisser une ouverture !!!

 Quand vous frottez pour feutrer la laine, insistez bien sur les jointures de la poche,

 Après avoir effectué votre travail de pression avec la technique du boudin, écarter délicatement votre ouverture pour décoller le tissu,

 Sortez le tissu dés que votre poche est bien solide,

 Finir en foulant le feutre avec vos mains.

Technique pour fabriquer des balles en feutre :

C’est toujours le même principe …..

 prenez des mèches de laine cardée et former une balle (elle va beaucoup rétrécir. Avec une boule de laine de la grandeur d’une balle de tennis, on peut obtenir, si on le souhaite, une balle de la taille d’une bille !!!),
 Plonger la dans l’eau chaude savonneuse et commencer à la faire roulée dans le creux de vos mains,
 Une fois qu’elle commence a se consolidée vous pouvez la faire rouler en appuyant assez fort,
 Remouillée la de temps en temps et continuez cette opération le plus longtemps possible jusqu’à obtenir une balle de feutre solide.

C'est le même principe pour faire du feutre de lapin et de chèvre.

 Par pa

_________________
Connaitre son ignorance est la meilleure part de la connaissance.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Juin - 17:04 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Compagnie-de-Trencavel Index du Forum -> Vie Civile -> Techniques et Méthodes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com